Cyclisme Giro Vuelta

Cyclisme : Le multiplex du 25 octobre 2020, le jour le plus long

FICTION. Paris-Roubaix masculin + féminin, dernière étape du Giro et arrivée au sommet du Tourmalet sur la Vuelta : ce dimanche 25 octobre a été animé comme rarement. Retour sur ce marathon cycliste qui a débuté à 8h30 et s’est terminé à 21h20.

La pandémie de Coronavirus a poussé l’UCI à se triturer les méninges afin de bâtir un nouveau calendrier ramassé et punchy. Forcément, comme il n’y avait pas de place pour tout le monde, la priorité a été donnée aux Grands Tours, aux Monuments ainsi qu’aux différents championnats mondiaux et nationaux. Mais l’instance basée en Suisse n’a pu empêcher le chevauchement du Giro et de la Vuelta, respectivement les 2e et 3e épreuves les plus importantes de la planète vélo. Pire, un des Monuments les plus prestigieux, à savoir Paris-Roubaix, se déroulera le même jour que la 6e étape de l’épreuve espagnole et 21e étape de la boucle italienne. C’est pourquoi nous nous sommes amusés à imaginer le scénario de ce dimanche 25 octobre 2020 qui s’annonce déjà comme historique.

Paris-Roubaix : épreuve féminine (140 km) & masculine (259 km)
Vuelta : Biescas-Col du Tourmalet (6e étape, 135,6 km)
Giro : Cernusco sul Naviglio-Milan (21e étape, chrono individuel, 16,5 km)

8h28. Top départ de la journée marathon avec le lancement, depuis Compiègne, de ce Paris-Roubaix féminin, première cuvée.

8h30. Paris-Roubaix féminin : départ.

9h30. Le lancement de l’épreuve masculine a été avancé d’une heure afin de ne pas empiéter sur le final de la Vuelta au Tourmalet. C’est Eurosport, diffuseur de Paris-Roubaix et de la Vuelta, qui a fait pression pour que le départ soit différé. La TVE, qui réalise les images du Tour d’Espagne, a également remercié ASO, qui organise les deux courses.

9h45. Après avoir participé au Tour de France, le tenant du titre, Philippe Gilbert (Lotto-Soudal), a finalement renoncé à disputer la Vuelta, épreuve qui lui tient pourtant à coeur. Idem pour Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). L’envie de gagner un nouveau Monument, après une année 2019 sans avoir accroché la moindre classique, était trop forte. À surveiller aussi : Niki Terpstra (Total Direct Énergie), Greg Van Avermaet (CCC), Nils Politt (Israel Start-Up Nation).

9h58. Répartis en rang d’oignon sur la ligne de départ sur la place du Général-de-Gaulle, les 175 participants de Paris-Roubaix sont prêts à en découdre avec l’Enfer du Nord et à lancer cette folle journée.

Crédit photo : page Facebook de Paris-Roubaix.

10h00. Paris-Roubaix masculin : départ.

10h37. L’échappée du jour est bel et bien partie. Douze coureurs sont désormais aux avant-postes : Franck Bonnamour, Alan Riou (Arkéa-Samsic), Pierre Barbier (Nippo Delko Provence), Julien Morice (B&B Hotels-Vital Concept), Julien Vermote, Kenneth Vanbilsen (Cofidis), Nikolas Maes (Lotto-Soudal), Jay Robert Thomson (NTT), Kristian Sbaragli (Alpecin-Fenix), Timothy Dupont (Circus-Wanty Gobert), Pim Ligthart (Total Direct Energie) et Ignatas Konovalovas (Groupama-FDJ).

Crédit photo : page Facebook de Paris-Roubaix.

13h50. Dans la Trouée d’Arenberg, le groupe des favoris réduit l’écart sur les fuyards. Philippe Gilbert tente de faire le forcing mais ses rivaux résistent. Pas son ancien coéquipier Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step), qui chute au milieu de la traversée.

14h00. Vuelta : départ de la 6e étape.

Le peloton espagnol s’élance depuis Biescas, en Aragon. Le Maillot Rouge est solidement fixé sur les épaules de Mikel Landa (Bahrain-McLaren) et ce depuis la toute première étape remportée par le Basque, chez lui, dans la montée pentue d’Arrate. Vainqueur la veille à Sabinanigo, Geoffrey Bouchard (AG2R La Mondiale) a retrouvé sa tunique blanche à pois bleus de meilleur grimpeur, ramenée à Madrid l’an passé.

14h06. Paris-Roubaix féminin : victoire d’Audrey Cordon-Ragot !

C’est donc Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo) qui remporte ce premier Paris-Roubaix féminin. La Bretonne, qui a fait montre de toute son agilité sur les pavés, a su distancer sa dernière compagne d’échappée Marta Bastiannelli (Alé BTC Ljubljana) dans les ultimes hectomètres. La Française a donc eu le privilège de rentrer seule dans le vélodrome de Roubaix.

  1. Audrey Cordon-Ragot (Fra, Trek-Segafredo) les 140 km en 4h06’12
  2. Marta Bastianelli (Ita, Alé BTC Ljubljana) à 13 s.
  3. Marianne Vos (Hol, CCC-Liv) à 43 s.
  4. Cecilie Uttrup Ludwig (Dan, FDJ – Nouvelle-Aquitaine – Futuroscope) à 43 s.
  5. Katarzyna Niewiadoma (Pol, Canyon-SRAM) à 55 s.

Crédit photo : page Facebook de Trek-Segafredo.

14h23. Sur la Vuelta, Mikel Iturria (Fundacion-Orbea), vainqueur de l’étape à Urdax- Dantxarinea avec Euskadi-Murias, prend la poudre d’escampette. Le Basque est rapidement rejoint par deux autres coureurs appartenant à d’autres équipes invitées : Jonathan Lastra (Caja Rural-Seguros RGA) et Angel Madrazo (Burgos-BH). L’ancien coureur de la Movistar, vainqueur à Javalambre en 2019, vise ni plus ni moins que le classement de la montagne. Il doit rattraper son retard sur Geoffrey Bouchard.

14h45. Au sommet du Pourtalet, premier col de la journée (1 794m, première catégorie), Angel Madrazo passe en tête. Il lui suffit d’une deuxième place dans l’Aubisque pour déposséder le Français de sa tunique.

Angel Madrazo. Crédit photo : page Facebook de Burgos-BH.

15h04. À Mons-en-Pévèle, théâtre du secteur n°11 de Paris-Roubaix, Florian Sénéchal, devenu leader de la meute Deceuninck-Quick Step après la mésaventure vécue par Yves Lampaert quelques minutes plus tôt, prend l’initiative en menant, à vive allure, le peloton des favoris. Les échappés vont bientôt être revus.

15h45. Dans le Carrefour de l’Arbre, Peter Sagan accélère. Son attaque foudroie littéralement Greg Van Avermaet. Florian Sénéchal, qui faisait encore partie de ce groupe royal, n’a pu suivre l’accélération de l’ancien triple champion du monde, qui a quasiment roulé en tête dans tout ce secteur. Selon la légende, le premier courageux sorti du Carrefour de l’Arbre l’emporte à Roubaix.

15h54. Sagan et Terpstra se relaient. Sep Vanmarcke (Education First) tente de faire le forcing pour revenir, bien aidé par Sénéchal et le champion olympique en titre.

16h02 : Les deux gladiateurs entrent dans l’arène. Qui du Slovaque ou du Néerlandais va soulever son deuxième pavé en guise de récompense ? Réponse après deux tours dans ce mythique vélodrome.

16h04. Paris-Roubaix : victoire de Peter Sagan !

Se sachant moins rapide que le septuple Maillot Vert du Tour, Niki Terpstra a tenté de prendre l’intérieur mais Peter Sagan, sérieux et appliqué, finit par s’imposer au sprint.

  1. Peter Sagan (Svq, Bora-Hasgrohe) les 259 km en 6h04’34
  2. Niki Terpstra (Hol, Total Direct Énergie) à m.t.
  3. Sep Vanmarcke (Bel, Education First) à 1’03
  4. Florian Sénéchal (Fra, Deceuninck-Quick Step) à 1’09
  5. Greg Van Avermaet (Bel, CCC) à m.t.

Crédit photo : page Facebook de Bora-Hansrohe.

17h13. En Espagne, deux des trois échappés sont revus. Après avoir eu près de cinq minutes d’avance sur le peloton, Mikel Iturria et Jonathan Lastra rentrent dans le rang. Seul Angel Madrazo, passé en tête dans l’Aubisque et qui cherche à ajouter d’autres pois bleus sur son maillot, poursuit l’aventure. Mais l’écart avec le groupe Landa reste très minime.

17h33. Madrazo est repris à son tour. La grande bataille va pouvoir débuter entre les différents favoris de cette Vuelta.

17h47. Tadej Pogacar (UAE-Emirates) essaye tant bien que mal de distancer les ténors de la Vuelta dans les premières pentes du Tourmalet. Un temps suivi par David Gaudu, désigné leader de la Groupama-FDJ après avoir suppléé Thibaut Pinot sur le Tour, le Slovène n’a ensuite pu suivre le tempo imprimé le duo Roglic-Landa, auteur d’un contre assassin.

17h52. Vuelta : victoire de Primoz Roglic !

Le tenant du titre Primoz Roglic (Jumbo-Visma) remporte l’étape au sommet du Tourmalet. Battu dans les derniers mètres, Mikel Landa se console en consolidant sa tunique rouge. L’ancien membre de la formation Sky possède désormais trente-sept secondes d’avance sur son dauphin.

Ne faites pas attention aux drapeaux italiens derrière Roglic, imaginez-vous en Espagne. Crédit photo : page Facebook de Jumbo-Visma.
  1. Primoz Roglic (Slo, Jumbo-Visma) les 135,6 km en 3h46’13
  2. Mikel Landa (Esp, Bahrain-McLaren) à 1 s.
  3. Tadej Pogacar (Slo, UAE-Emirates) à 31 s.
  4. David Gaudu (Fra, Groupama-FDJ) à 33 s.
  5. Mikel Nieve (Esp, Mitchelton-Scott) à 33 s.

17h53. Vuelta : classement général après la 6e étape.

  1. Mikel Landa (Esp, Bahrain-McLaren) les 995,4 km en 24h42’34
  2. Primoz Roglic (Slo, Jumbo-Visma) à 37 s.
  3. Tadej Pogacar (Slo, UAE-Emirates) à 58 s.
  4. Ion Izagirre (Esp, Astana) à 1’02
  5. Marc Soler (Esp, Movistar) à 1’10

18h00. Giro : lancement de la 21e étape.

La dernière étape du Giro va débuter incessamment sous peu. On vous rappelle rapidement le contexte. Même si elle n’a pas eu lieu comme prévu en mai, cette édition 2020 ressemble étrangement à celle de 2017. Revenu à son meilleur niveau, Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) s’est emparé du paletot de leader après sa victoire probante au sommet des lacs de Cancano, quatre jours plus tôt. Un épisode qui n’est pas sans rappeler Nairo Quintana trois ans auparavant.

Crédit photo : Sirotti.

18h01. Le spécialiste du chrono Tom Dumoulin (Jumbo-Visma) reste toutefois en embuscade. Repoussé à 1’13 du Colombien, le Hollandais pourrait ravir, sans trop de difficultés, le Maillot Rose sur le fil. Comme en 2017… À moins que Richard Carapaz (Ineos), le vainqueur sortant, deuxième du général à trente secondes, ne mette tout le monde d’accord.

18h05 : Disputé en prime-time, histoire de désengorger le programme du jour, le néo-pro Gianmarco Begnoni (Vini Zabu-KTM), bon dernier du classement, s’élance sur la rampe de lancement située à Cernusco sul Naviglio, dans la banlieue de Milan.

20h48. C’est parti pour Tom Dumoulin ! Richard Carapaz va s’élancer à 20h51, Esteban Chaves à 20h54.

21h10. Tom Dumoulin vient de couper la ligne d’arrivée. Carapaz et Chaves sont encore sur la route. Mais selon les écarts virtuels, le suspense ne devrait pas durer très longtemps. L’étape lui est promise. Le général aussi.

21h16. Giro : victoire de Tom Dumoulin !

Esteban Chaves vient d’arriver. 31e de l’étape à 1’35, le Colombien est contraint de s’incliner. Il est dépossédé de son Maillot Rose pour vingt-deux petites secondes et devra se contenter d’une nouvelle deuxième place sur le Giro. Quelques heures après le succès de son coéquipier Primoz Roglic, Tom Dumoulin double donc la mise pour la Jumbo-Visma en remportant cet exercice solitaire.

  1. Tom Dumoulin (Hol, Jumbo-Visma) les 16,5 km en 21’57
  2. Chad Haga (Usa, Sunweb) à 20 s.
  3. Luke Durbridge (Aus, Mitchelton-Scott) à 32 s.
  4. Tobias Ludvigsson (Sué, Groupama-FDJ) à 39 s.
  5. Damiano Caruso (Ita, Bahrain-McLaren) à 45 s.

Crédit photo : Cor Vos-Team Giant-Alpecin.

21h18. Comme en 2017, le Hollandais a renversé la vapeur l’ultime jour. Comme en 2017, Dumoulin était vêtu de sa tenue de champion des Pays-Bas de la spécialité, décrochée le 20 août dernier. Comme en 2017, le médaillé d’argent lors du chrono des Jeux de Rio triomphe pour la deuxième fois sur une piazza del Duomo noire de monde.

21h20. Giro : le classement général final.

  1. Tom Dumoulin (Hol, Jumbo-Visma) les 3 579,8 km en 91h13’29
  2. Esteban Chaves (Col, Mitchelton-Scott) à 22 s.
  3. Richard Carapaz (Équ, Ineos) à 24 s.
  4. Giulio Ciccone (Ita, Trek-Segafredo) à 2’12
  5. Valentin Madouas (Fra, Groupama-FDJ) à 3’21

Nicolas Gréno (@nicolasgreno) et Bixente Gorostegui (@gorosteguiB). Crédit photo de la une : page Facebook de Jumbo-Visma.

1 comment on “Cyclisme : Le multiplex du 25 octobre 2020, le jour le plus long

  1. Ping : Côte Basque Handball. Céline Uhart : « C’était le bon moment pour unir les deux clubs » – @cultureSPORT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :