Tour de France : les 3 images du jour #9

Ce n’est pas une étape plate, ni montagneuse, c’est donc une journée vallonnée ! Pas moins de sept montées au programme entre Belfort et Porrentruy en Suisse, dont le Col de la Croix (1ère cat.) situé à 16 kilomètres de l’arrivée.

Quelle journée animée ! En effet, la course a du mal à se décanter. Lorsque l’on essaye d’y voir un peu plus clair, on se rend compte qu’un groupe conséquent de vingt coureurs est parti en contre derrière une échappée de quatre hommes : De Weert (Omega Pharma-Quick Step), Roy (FDJ-BigMat), Kruijswijk (Rabobank) et Kessiakoff (Astana). Ce dernier s’isole en tête à soixante km de l’arrivée, un long raid pour le Suédois qui mérite son prix de la combativité !

Derrière, les challengers au général se découvrent ! Après un long tempo de son équipier Vanendert, Jurgen Van Den Broeck (Lotto-Belisol) fait la sélection dans le groupe des favoris. Surprise de taille : Taaramae (Cofidis) craque, et perd près d’une minute sur son rival Van Garderen (BMC) pour le classement du meilleur jeune. Klöden (RadioShack-Nissan) et Coppel (Saur-Sojasun) perdent eux-aussi du temps (2′ sur Wiggins). L’équipe Sky gère la course, puisque Froome et Wiggins sont présents dans le sprint en petit comité réglé par Evans (BMC).

Thibaut Pinot s’extirpe du groupe de contre-attaque dans la Côte de la Caquerelle (2ème cat.). Un autre Français, Tony Gallopin (RadioShack-Nissan) prend sa roue. Dans la dernière ascension, Pinot s’en va seul. Il dépose le valeureux Kessiakoff et résiste au retour du groupe de favoris. A Porrentruy, Marc Madiot laisse exploser sa joie : Thibaut Pinot vient de remporter cette étape !

Crédits photos : AFP, Tour de France/Presse Sports

Laisser un commentaire