Faire les Jeux Olympiques avec son lycée… c’est possible !

La flamme des Jeux Olympiques de Londres s’est éteinte il y a quasiment une semaine. Un peu plus d’une semaine tout de même. Dix jours exactement. Karine Dumont, jeune Basque, redescend « step by step » sur terre. Elle a vécu un véritable rêve. En effet, cette récente Bachelière s’est rendue dans la capitale Britannique pour assister à ses premiers JO, avec son lycée (Largenté, Bayonne), l’occasion aussi de faire un dernier voyage avec ses amis. Quelques jours après le passage de relais entre London 2012 et Rio 2016, Karine revient pour nous sur sa magnifique expérience que l’on peut qualifier d’inoubliable. Des étoiles encore pleins les yeux. Nostalgie quand tu nous tiens ! 

Comment est né ce projet avec ton lycée et comment avez-vous fait pour récolter des dons ?
Le projet est né il y a environ trois ans. En voyant que les JO se dérouleraient à Londres, nos profs ont décidé de commencer à monter le projet avec les classes qu’ils avaient alors en seconde et qu’ils retrouveraient en terminale. Pour récolter les dons, nous nous sommes divisés en petits groupes où chacun avait sa place : vente de crêpes, t-shirt, concours de dessins, tombola… L’argent récolté devait nous permettre de faire le plus d’activités possibles.

Que retiens-tu de cette expérience unique ?
Je garde un très bon souvenir de ces six jours. Ils ont été intenses (réveil à 5h30, coucher pas avant minuit). Nous avons également beaucoup marché ! Les activités étaient nombreuses que ce soit dans le parc Olympique ou même dans Londres !

Quelles épreuves es-tu allée voir avec tes amis ?
Avec mes amis (nous étions un groupe de 50 élèves de terminale), nous avons vu trois disciplines : le hockey sur gazon féminin (que je ne connaissais pas, très belle découverte !), le handball masculin (France-Tunisie) ainsi que le volley féminin.

As-tu rencontré, croisé un ou deux sportifs pendant ton séjour Londonien ? As-tu échangé avec ?
Pendant mon séjour j’ai croisé Tony Estanguet (sacré champion Olympique de canoë pour la troisième fois de sa carrière, ndlr), Laura Fessel (porte-drapeau à Londres, ndlr), Tony Parker et Daniel Narcisse. J’ai seulement pu échanger avec lui et le féliciter sur la qualité de son jeu (médaillé d’or en hand pour la deuxième fois consécutive avec les Experts, ndlr).

Après deux semaines de compétitions, il n’est pas toujours évident de ressortir une image marquante en particulier. Quels sont donc tes trois moments phares de ces Jeux 2012 ?
Mes trois moments phares ? Le match France-Tunisie en handball (masculin) auquel j’ai assisté. Ce fut une expérience unique, l’ambiance était au rendez-vous ! La défaite des filles en hand (23-22 en quarts contre le Monténégro, ndlr) m’a beaucoup marqué. Je les supportais plus que les hommes ! Pour finir la médaillée d’or en VTT m’a pas mal touché. Julie Bresset a dominé toute la course et méritait de gagner !

Quel bilan tires-tu de notre équipe de France Olympique ?
Le bilan est assez mitigé même si nos Français sont toujours aussi bons en natation (quatre titres Olympiques avec Yannick Agnel, Camille Muffat, Florent Manaudou et le relais 4x100m nage libre, ndlr) ou en handball. Le niveau était assez moyen en escrime ou en gym ! Mais on ne s’en est pas mal sorti non plus (34 médailles au total dont 11 en or, ndlr) !

Après ce voyage, vas-tu te mettre à suivre tous les sports ou suivais-tu déjà, avant, régulièrement quelques disciplines ?
J’ai toujours aimé regarder le sport. Cette expérience ne changera donc pas mon mode de fonctionnement « JO ». Je vais continuer à me poser pendant des heures pour les regarder !

Quels sont tes sportifs préférés et pourquoi soutiens-tu ces athlètes ?
Mes sportifs préférés sont Alexandra Lacrabère et Daniel Narcisse. Ce sont vraiment les deux sportifs qui ont toute mon attention lors de leurs apparitions télévisées ! Alexandra Lacrabère apporte sa force de caractère dans son équipe ainsi que son talent. Je trouve qu’elle est essentielle dans l’organisation de l’attaque des Françaises. Elle mérite amplement sa place. Narcisse est tout aussi talentueux. Il peut faire des matchs énormes quand il est en forme !

Cette année, tu as assisté à tes premiers JO. Si le CIO accorde à Madrid l’organisation des Jeux Olympiques 2020, tu y repartiras ?
En ce qui concerne les JO de Madrid, ça me plairait d’y aller, éventuellement, mais j’ai le temps d’y penser.

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Laisser un commentaire