Maxime Monfort : « Je ne suis pas concerné par les affaires de dopage »

Maxime Monfort a vécu une fin de saison mouvementée. Déçu de ne pas être de la partie lors des mondiaux de Valkenburg, l’Ardennais a chois de faire une longue coupure d’un mois afin de repartir très tôt sur de bonnes bases. Mais le repos recherché n’a pas été trouvé: les rumeurs de transfert et les affaires de dopage concernant son équipe se sont multipliées durant le mois d’octobre. Maxime Monfort nous a donné rendez-vous dans les locaux de la RTBF pour mettre les choses au clair.

Maxime Monfort, quel est le bilan de la saison de la saison écoulée ?
Le bilan n’est pas mauvais. Mais il y a une petite déception quand même car je n’ai pas atteint tous mes objectifs : il m’a manqué à chaque fois deux à trois pourcents pour faire un excellent résultat. Toutefois, en terme de préparation d’entraînement, j’étais dans le bon. Je compte refaire la même chose pour 2013 en espérant que ça va marcher.

Pour 2013, vous avez annoncé vouloir courir le même programme que cette année. Aurez-vous les mêmes objectifs et les mêmes responsabilités ?
Il faut que j’en parle avec l’équipe mais il me semble que l’enchaînement Tour de Suisse, Grande Boucle, Vuelta me plait bien et me motive beaucoup. Ce sera probablement la même chose que cette année.

Comme vous l’avez souligné précédemment, vous n’avez pas atteint l’ensemble de vos objectifs, notamment sur la Vuelta. Or en 2011, vous nous aviez démontré vos possibilités. Vous comptez toujours atteindre le top 10 en Espagne ?
Oui, mais cette année j’étais déjà très proche de mon niveau de 2011, c’est juste les circonstances de courses qui ne m’ont pas toujours été favorables. Et puis j’étais un rien en dessous même si je n’ai pas été mauvais non plus. Mais à ce niveau, ça ne pardonne pas…

Quel est votre opinion sur l’affaire Ferrari qui concerne notamment votre équipe RadioShack ?
L’équipe existe depuis pas mal de temps et moi je n’ai absolument rien à voir là-dedans puisque je suis membre de la formation depuis 2012. Or, les affaires de dopage se seraient arrêtées depuis 2011 donc je me sens très peu concerné par tout ça.

On a évoqué un moment un transfert de Maxime Monfort chez Omega Pharma et voici justement votre ami Mark Cavendish qui vient de signer en faveur de l’équipe belge. Seriez-vous enclin à rejoindre Patrick Lefevere ?
Ce ne sont que des rumeurs car je n’ai jamais eu le moindre contact avec Patrick Lefevere. De plus, j’ai un contrat de trois ans à respecter et je suis heureux d’être chez RadioShack donc je ne compte pas changer d’équipe pour l’instant.

About Julien Detroz

Conseiller de rédaction Culture Sport
Journaliste Culture Sport cyclisme
Journaliste en cyclisme Sudpresse
Journaliste sportif La Meuse Namur
Journaliste sportif MAtélé

Facebook: Julien Detroz
Twitter: @juliendetroz

Admirateur de Rodrigo Beenkens. Affamé de sport et fervent suiveur du cyclisme. Journaliste qui n’hésite pas à mouiller le maillot, sur un vélo. Croque la vie à pleine dent.

« Fais de ta vie un rêve et d’un rêve, une réalité. »

Laisser un commentaire