Interview du GP de Pau Historique 2013 (2/3)

L’an passé, Culture Sport avait sorti les grands moyens pour couvrir le Grand Prix de Pau Historique. En ce début du mois de mai, nous rééditons notre travail. Au programme : trois rencontres avec des propriétaires d’anciennes Formule 1. Vous allez voir par vous-même qu’ils ont de belles histoires à raconter. Seconde rencontre avec Julian Bronson, un Britannique possesseur d’une voiture rarissime !

Pouvez-vous nous présenter votre voiture ? 
C’est une Scarab Offenhauser datant de 1960. C’est en fait la toute première voiture américaine à avoir concouru en Grand Prix. Ce modèle n’a été produit qu’à trois exemplaires, et je suis le propriétaire du dernier chassis, le N°3 depuis deux années. C’est Lance Reventlow qui en est le géniteur. Il l’a d’ailleurs conduite lors de la manche monégasque du championnat de F1 en 1960 sans parvenir à rallier l’arrivée.

P1030513

Que ressentez-vous lorsque vous montez dans cette monoplace ? C’est une pièce de collection, alors, êtes-vous un peu anxieux ou plutôt excité ?
Je suis seulement excité ! Je me sens en effet très chanceux de posséder et de conduire cette Scarab, vraiment très chanceux…

Votre championnat (le HGPCA, Association des Voitures de GP Historiques) effectue une alternance entre le rendez-vous historique de Pau et de Monaco. Je me sens obligé de vous poser cette question : préférez-vous Monaco ou Pau ?
J’aime les tracés urbains en général. Pau a accueilli, et continue d’accueillir des disciplines que l’on ne retrouve pas forcément dans la Principauté. Mais Monaco est un évènement unique. J’y ai déjà gagné une fois, et j’espère être prêt pour le rendez-vous sur le Rocher en 2014. Je suis tout de même motivé pour ce week-end palois, car j’ai fini par deux fois sur la seconde marche du podium les années précédentes, et je voudrais grimper d’un rang !

Votre principal adversaire pour la victoire, le pilote de la Ferrari Dino (à retrouver en interview) m’a annoncé qu’il allait essayer de vous battre. Qu’avez-vous à lui répondre ?
Je suis certain qu’il va tenter de me pousser dans mes derniers retranchements ! C’est un conducteur très expérimenté. Cependant, j’espère que je ferai le moins d’erreurs possible et qu’il ne pourra pas en profiter ! (rire)

Votre principal objectif est donc de gagner cette course !
Tout à fait : c’est mon plan !

Julian Bronson a finalement réussi à contenir la Ferrari Dino ; il a remporté les deux courses du dimanche ! Tyler Smith, le propriétaire de l’Italienne a terminé troisième puis second.

Laisser un commentaire