Tour de France 2013 : le top 5 des nouveautés

Quatre jours. Quatre jours avant le départ du centième Tour de France. Le temps pour nous de dresser une petite présentation d’une Grande Boucle qui s’annonce sublime et historique. Aujourd’hui, nous récapitulons les cinq principales innovations de l’édition 2013.

L'Alpe d'Huez x2
L’Alpe d’Huez x2
Tous les coureurs vous le diront. Même les cyclos les plus courageux et émérites. L’Alpe d’Huez, c’est très dur. Trop dur pour certains. Les vingt et un lacets de ce col sont devenus mythiques suite à une multitude de défaillances ou d’attaques fatales, qui ont fait mouche. On pense notamment à Carlos Sastre, qui a tissé sa victoire finale dans le Tour après être passé à l’offensive dans l’Alpe en 2008. Pendant que l’Espagnol fanfaronnait en tête de la course, d’autres grimaçaient derrière. Cette année, le groupetto va encore un peu plus souffrir. L’Alpe d’Huez sera escaladé à deux reprises. De quoi faire une petite indigestion. Pour rappel, la montée est longue de 13,8 kilomètres à 8,1%. La pente maximale atteint à peu près 11,5%.

Les Champs-Elysées de nuit
« Aux Champs-Elysées, palalalala… ». C’est le clou du spectacle. Après plus de 3400 kilomètres parcours à travers l’hexagone, les coureurs encore en lice auront le privilège de rouler sur les Champs-Elysées, le soleil se couchant petit à petit derrière eux. Le Maillot Jaune (voir ci-dessous) brillera de mille feux sur la plus belle avenue du monde. La victoire d’étape devrait probablement revenir à un sprinteur comme chaque année depuis 2006 et le succès de Thor Hushovd, à l’époque au Crédit Agricole. A moins qu’un baroudeur ou finisseur n’imite Alexandre Vinokourov, le dernier non-sprinteur à s’être imposé sur les Champs, en 2005. L’Arc de Triomphe a été exceptionnellement ajouté au circuit final pour cette centième édition. Les coureurs tourneront autour d’un des plus beaux et célèbres monuments de la capitale avant de repartir vers la Place de la Concorde. Comme le veut la tradition.

Maillot Jaune

La tête de Maure sur le Maillot Jaune
Après Castelli (1989-1994), Giordana (1995) et Nike (1996-2011), le Coq Sportif est redevenu depuis l’an passé l’équipementier officiel du Tour de France. A l’occasion de la centième Grande Boucle combinée au premier passage de la caravane en Corse, la marque Française a conçu un maillot jaune spécial avec une tête de Maure réfléchissante, brillant dans la nuit, notamment pour la dernière étape Versailles-Paris (133,5 km), le dimanche 21 juillet. Le vainqueur 2013 sera donc très en vue quand il remontera les Champs-Elysées en compagnie des derniers rescapés.

Enfin un passage en Corse (re)marqué par un Grand Départ
L’Ile de Beauté aura donc attendu 110 ans. Les Corses ont patienté plus d’un siècle pour voir passer le Tour de France sur ses terres. Les équipes d’ASO (Amaury Sport Organisation) ont donc voulu mettre les petits plats dans les grands en octroyant carrément à la région Corse l’organisation du Grand Départ de cette centième Grande Boucle. Tout un symbole. C’est un honneur pour les deux départements de la péninsule méditerranéenne. En effet, c’était encore les deux seuls départements qui n’avaient jamais été visités par la plus grande course au monde. Christian Prudhomme et ses collègues ont donc réparé cet «oubli». Les plus grandes villes Corses – Porto-Vecchio (qui lance l’épreuve), Bonifacio, Bastia, Corte, Ajaccio et Calvi – accueilleront avec joie le Tour.

Un chrono au Mont Saint-Michel
Dans la grande Histoire du Tour on ne dénombre qu’une seule et unique arrivée au pied du magnifique Mont Saint-Michel. Ce final remonte à 1990. Ce jour là, le Belge Johan Museeuw remportait au sprint la première de ses deux victoires d’étapes sur cette édition 90. En 2013, la Grande Boucle est de retour au Mont à l’occasion de l’arrivée du premier contre-la-montre individuel. C’est également le premier, et sans doute dernier, chrono qui arrive au pied des remparts. Eh oui, des travaux vont être prochainement lancés pour faire que le Mont Saint-Michel redevienne une île…

Publicités

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s