Rugby Summer Cup : La reprise en douceur…

La première édition s’est achevée jeudi dernier avec une victoire d’Agen sur le club hôte, le Biarritz Olympique. Cependant, la Rugby Summer Cup 2014 a été une franche réussite.

Culture Sport Rugby Summer Cup Toulouse Poitrenaud

La première rencontre, entre le Castres Olympique et le Stade Français, avait été un véritable feu d’artifice. Ce dernier n’a pourtant pas été annulé malgré la présence de la pluie. De la pluie dites-vous ? Oui, une pluie d’essais s’est abattue sur le stade Aguiléra de Biarritz. Pas moins de onze réalisations ont été inscrites durant ce match animé et prolifique (45-24). Dès le début de la compétition, les deux formations du Top 14 avaient donc hissé la barre très haute.

Le deuxième acte de la Rugby Summer Cup 2014 mettait aux prises deux autres pensionnaires de première division. Deux nouvelles équipes qui envoient habituellement du jeu lorsqu’elles s’affrontent. Avant le match, nous avions calculé la moyenne de points inscrits lors de leurs six derniers face à face. Notre compteur affichait 51,2. Le 8 août dernier, Toulouse et Bordeaux-Bègles ont été légèrement au dessus. La preuve : 31 + 22 = 53. Cependant, au point de vue essais, ni le Stade Toulousain ni l’UBB n’est parvenu à déloger le vice-champion de France. A elles deux, les deux équipes égalent à peine le total Castrais. Auteurs de six essais, le CO est bien parti pour décrocher la première édition de la Rugby Summer Cup. En effet, c’est le club qui aura inscrit le plus d’essais qui remportera ce tournoi amical.

Culture Sport Rugby Summer Cup Toulouse Harinordoquy

L’ancien capitaine emblématique du Biarritz Olympique, Imanol Harinordoquy, revenait sur la pelouse d’Aguiléra, avec son nouveau club, le Stade Toulousain

Même si le nombre d’essais a été divisé par deux par rapport à la précédente rencontre, les groupes de Guy Noves et Raphaël Ibanez ont su proposer de belles actions et de belles séances de jeu. Cela a d’ailleurs ravi l’assistance venue en nombre ce soir-là. Les supporters Toulousains et Bordelais, sans doute en vacances sur la Côte Basque, ont donné de la voix afin de pousser derrières leurs clubs de cœur. Des « Union, Union » et des « Tou-lou-sains, Tou-lou-sains » sont descendus dans les travées d’Aguiléra. Les organisateurs ont visé juste en invitant les derniers quatrième et huitième du championnat. Ce premier derby de la Garonne, version 2014-2015, a été une réussite. Tellement une réussite que la partie a dû être décalée de dix minutes, histoire de laisser les derniers spectateurs décrocher les ultimes billets et de s’installer ensuite.

Au niveau de l’affluence, l’ultime match de la Rugby Summer Cup était quasiment assuré de faire à nouveau le plein. Même si les conditions météo n’étaient pas vraiment au rendez-vous, les supporters du Biarritz Olympique ont, bien entendu, fait le déplacement à Aguiléra pour voir évoluer leur équipe à domicile, pour la toute première fois de la saison.

Culture Sport Rugby Summer Cup Biarritz Olympique

La rencontre fût accrochée et tendue. Dès la cinquième minute, deux joueurs sont gentiment invités à rejoindre le banc de touche. Soqueta, côté Biarrot, et Joly, côté Agenais, ont pris d’entrée un petit carton jaune. Pendant que les deux équipes évoluent à quatorze, Tagotago vient aplatir le premier des trois essais de la partie. Une fois encore, le nombre de réalisations a été divisé par deux par rapport au précédent match, celui entre Toulouse et Bordeaux en l’occurrence. En trois rencontres, le total d’essais est successivement passé de onze, à six puis à trois. Dans ce duel 100% Pro D2, c’est finalement Agen qui l’emporte après une pénalité passée dans l’ultime minute. Les deux essais Biarrots, de Burotu et Lucu, n’ont pas suffit face aux favoris pour la remontée en Top 14 (le SUA avait échoué la saison passée en finale d’accession face à La Rochelle).

Au final, c’est Castres qui remporte virtuellement le trophée de la RSC 2014. Certes, les joueurs du CO l’ont soulevé le 1er août dernier, mais ils n’ont pu faire le déplacement, deux semaines plus tard à Biarritz, pour ramener la Cup dans le Tarn. Eh oui, le Top 14 avait repris ses droits. Seize jours après s’être une première fois affrontés au Pays Basque, Castrais et Parisiens se retrouvaient à Béziers. L’acte II n’a pas du tout ressemblé à l’acte I, puisque c’est le Stade Français qui s’est imposé face aux vice-champions de France en titre (22-25).

Les feuilles de match

Stade Toulousain 31

Union Bordeaux-Bègles 22

DATE Vendredi 8 août 2014. LIEU Biarritz (stade Aguiléra). ARBITRE Cyril Lafon. MI-TEMPS 13-3.

Stade Toulousain

3 essais : Palisson (8e), Clerc (65e), Doussain (68e); 2 transformations : Flood (9e) et Doussain (69e); 4 pénalités : Flood (6e, 29e) et Doussain (44e, 57e)

1. Ferreira, 2. Baille, 3. Tialata, 4. Millo-Chluski, 5. Tekori, 6. Camara, 7. Harinordoquy, 8. Galan, 9. Vermaak, 10. Flood, 11. Matanavou, 12. McAlister, 13. David, 14. Palisson, 15. Poitrenaud (cap.) – 16. Tolofua, 17. Neti, 18. Lamboley, 19. Doussain, 20. Fickou, 21. Clerc, 22. Johnston, 23. Bézy, 24. Médard, 25. Ramos, 26. Huget, 27. Tuinukuafe, 28. Nyanga, 29. Cros

Union Bordeaux-Bègles

3 essais : Connor (55e), essai de pénalisation (62e), Tuifua (72e); 2 transformations : Beauxis (56e, 62e); 1 pénalité : Bernard (15e)

1. Poirot, 2. Maynadier, 3. Toetu, 4. Ledevedec, 5. Marais, 6. Guiry, 7. Chalmers, 8. Clarkin (cap.), 9. Adams, 10. Bernard, 11. Connor, 12. Lacroix, 13. Lonca, 14. Guitoune, 15. Domvo – 16. Auzqui, 17. Poux, 18. Gomez Kodela, 19. Botha, 20. Tuifua, 21. Lesgourgues, 22. Beauxis, 23. Navrozashvili, 24. Delboulbes, 25. Lespinasse, 26. Serin, 27. Meret, 28. Blanc, 29. Riva, 30. Jaulhac

***

Biarritz Olympique 12

SU Agen 13

DATE Jeudi 14 août 2014. LIEU Biarritz (stade Aguiléra). ARBITRE Thomas Charabas. MI-TEMPS 5-10.

Biarritz Olympique

2 essais : Burotu (34e), Clement (44e); 1 transformation : Lucu (44e); 1 carton jaune : Soqeta (5e)

1. Cabarry, 2. Noirot, 3. Van Staden, 4. Marie, 5. Soqeta, 6. Molcard, 7. Evans, 8. Fono (cap.), 9. Roussarie, 10. Baby, 11. Davies, 12. Haget, 13. Burotu, 14. Ngwenya, 15. Couet-Lannes – 16. Levi, 17. Lourdelet, 18. Lockley, 19. Hewitt, 20. Lucu, 21. Hamdaoui, 22. Gimenez, 23. Clement, 24. Placines, 25. Fono, 26. Usarraga, 27. Ruffenach, 28. Boussuge, 29. Dimitri, 30. Dallery

SU Agen

1 essai : Tagotago (9e); 1 transformation : Lagarde (9e), 2 pénalités : Lagarde (39e), Francis (79e); 1 carton jaune : Joly (5e)

1. Afatia, 2. Narjissi, 3. Joly, 4. Roidot, 5. Marchois, 6. Hamilton, 7. Erbani, 8. Giraud, 9. Balès (cap.), 10. Lagarde, 11. Paris, 12. Pelesasa, 13. Roux, 14. Tagotago, 15. Toua – 16. Fogarty, 17. Tetrashvili, 18. Ratuniyarawa,19. Bastien, 20. Ferrary, 21. Francis, 22. Mchedlidze, 23. Telefoni, 24. Caucaunibuca, 25. Hériteau, 26. Tau, 27. Jooste, 28. Barthomeuf, 29. Abadie, 30. Tolot

En voir plus : le résumé de Stade Français-Castres

Crédit photos : pages Facebook officielles de la Rugby Summer Cup et du Biarritz Olympique

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Laisser un commentaire