Safi N’Diaye, la force tranquille

DE L’OMBRE À LA LUMIÈRE. Diffusée sur France 4, la dernière Coupe du Monde féminine aura permis de faire éclater, aux yeux du grand public, de nombreuses championnes, dont Safi N’Diaye. Retour sur une année 2014 à marquer d’une pierre blanche dans l’Histoire du rugby féminin tricolore.

Vendredi prochain dans Fémin’Sport : on vous fait découvrir une joueuse qui se dédouble, dans deux sports différents…

Culture Sport Safi N'Diaye équipe de France

Ils ne pouvaient pas y échapper. Le journal spécialisé Midi Olympique, qui remet chaque année trophées et récompenses aux meilleurs joueurs tricolores mais aussi de la planète, était quasiment dans l’obligation de créer une nouvelle catégorie après une merveilleuse Coupe du Monde féminine, organisée sur nos terres.

Uniquement tourné vers les rugbywomen Françaises, c’est finalement Safi N’Diaye qui a raflé la mise. C’est presque logique lorsque l’on se remémore que la numéro 8 des Bleues apparaissait dans la short-list pour l’obtention du titre de meilleure joueuse de la planète, aux côtés de l’Irlandaise Niamh Briggs et des Canadiennes Kelly Russell et Magali Harvey (finalement élue).

Après avoir reçu son « Oscar Midol », Safi a reçu une salve de félicitations (méritée) sur Twitter. Sa saison a été riche ponctuée par de nombreux titres. Lauréate du Tournoi des Six Nations avec les Bleues, décrochant au passage un sublime Grand Chelem (le quatrième de l’Histoire, le premier depuis 2005), elle a été, quelques mois plus tard, sacrée championne de France avec Montpellier. Le club Héraulté a ainsi pu conserver sa couronne nationale. C’est donc en toute cohérence que nous la retrouvions alignée par le staff du XV de France, lors du premier match du Mondial, face aux Pays de Galles, à Marcoussis (victoire 26-0). Lors de la rencontre suivante, face à l’Afrique du Sud, elle inscrira deux essais. Sa dernière réalisation interviendra face aux Canadiennes, en demies. Hélas, les Bleues ont été éliminées aux portes de la finale par les Canucks (16-18).

Depuis la fin du Mondial et cette médaille de bronze décrochée face à l’Irlande (25-18), Safi N’Diaye a signé un contrat avec le constructeur automobile BMW mais aussi intégré Provale, dirigé par Robins Tchale-Watchou. Ce dernier évolue lui aussi à Montpellier, tiens tiens. Au sein de ce syndicat de joueurs, elle y occupe le siège de secrétaire générale et y côtoie Gaëlle Mignot (trésorière-adjointe), sa capitaine en Bleues et en club. Pour l’anecdote, les deux amies sont passées ensemble dans l’émission quotidienne C à vous, sur France 5. Safi est également intervenue sur Le Mouv’, la radio jeune du service public. Quant au journal L’Equipe, il lui a consacré un grand portrait d’une page et son magazine hebdo un article au sein de son dossier spécial sur le rugby féminin.

Nous espérons vraiment que le ballon ovale au féminin continuera se développer dans les années à venir. N’Diaye, elle, fera tout pour qu’il reste sur le devant de la scène.

Je pensais que l’engouement post-Coupe du Monde allait s’arrêter en septembre, en fait non… »

(L’Equipe Magazine, n°1688 du 22 novembre)

Culture Sport Safi N'Diaye

Les autres médaillées de bronze au Mondial

Christelle Le Duff, Marion Lièvre, Shanon Izar, Marjorie Mayans, Caroline Ladagnous, Sandrine Agricole, Jennifer Troncy, Manon André, Coumba Diallo, Assa Koita, Marine De Nadai, Elodie Portaries, Gaëlle Mignot (cap.), Hélène Ezano, Laetitia Salles, Lise Arricastre, Christelle Chobet, Sandra Rabier, Laëtitia Grand, Jessy Trémoulière, Elodie Poublan.

A lire aussi sur Culture Sport

> Les anciens épisodes de Fémin’Sport : Sandra Dimbour (badminton)

> La planète rugby derrière ses Bleues pendant la Coupe du Monde (X)

> Philippe Lafon : « Les filles ont autant de mérite que les garçons ! » (X)

A consulter

L’enquête de Mélanie Vives dans l’Equipe Magazine (n°1688 du 22 novembre) : « Rugby féminin : rebonds inattendus »

Nicolas Gréno. Crédits photos : page Facebook officielle de la Fédération Française de rugby.

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

There are 4 comments

Laisser un commentaire