L’équipe type du weekend #8

Toutes les semaines, retrouvez l’équipe type, regroupant sur un seul rectangle vert, les joueurs ayant marqué le weekend, que ce soit par leurs bonnes performances… ou par leurs boulettes… Cette semaine, pas de joueurs de Ligue 1 dans la compo, ce serait faire insulte au football qui nous fait vibrer… La CAN et la Coupe d’Asie des Nations leur passent devant.

Equipe Type 30-01 Fév

Manuel NEUER (Bayern Munich)

Le portier allemand, troisième du ballon d’or 2014, n’a rien pu faire lors de la déroute de son équipe face au dauphin Wolfsburg. Pour la première défaite de la saison des siens en Bundesliga, il en prend quatre dans la musette, de quoi marquer le coup.

Seechurn RAJINDRAPASARD (Arbitre de Guinée Equatoriale / Tunisie)

Omniprésent dans la surface de réparation dans les instants décisifs et disposant de la montre d’arrêts de jeu la plus rapide au monde, c’est l’homme décisif de ce quart de finale. Certes, il repart avec les valises un peu plus lourdes mais aussi avec 6 mois de suspension pour sa médiocre prestation.

Soigneur du match RD Congo / Congo

Le conducteur en a certainement assez des joueurs qui simulent des blessures. Il a donné une bonne raison au joueur de la RDC, Gabriel Zakuani, de se faire évacuer par civière en le percutant alors qu’il se trouvait à terre.

Ryan BERTRAND (Southampton)

Avec son tacle, les pieds décollés et envoyés droit dans les jambettes de Modou Barrow, le jeune joueur qui vient de signer son contrat avec les Saints ne méritait pas moins que la couleur rouge sur ce coup.

Jonjo SHELVEY (Swansea City)

Avec sa patate envoyée dans la lucarne du gardien des Saints, le jeune milieu de terrain anglais de 22 ans fait chuter Southampton sur ses terres. L’ancien joueur des Reds inscrit là son deuxième but de la saison.

Kevin DE BRUYNE (Wolfsburg)

Avec 2 buts et 1 passe décisive, il a été le bourreau des Bavarois ce vendredi soir. Il a donné le tournis à la défense munichoise qui n’était plus habituée à subir depuis un bon moment… et oui tout a une fin.

Christian ATSU (Ghana)

Avec cette frappe magistrale décrochée dans la lucarne opposée, il enfonce la Guinée dans ce quart de finale. Auteur d’un doublé, le joueur prêté à Everton cette saison envoie les Black Stars en demi-finale pour la septième fois de l’histoire de la sélection.

Jonathan WALTERS (Stoke City)

L’Irlandais a montré toute la palette d’un buteur sur un seul match en plantant un triplé avec 1 but du droit, 1 du gauche et 1 dernier de la tête. L’attaquant de Stoke n’est pas un grand buteur mais bon à marquer peu de buts, autant faire les choses bien.

Tim CAHILL (Australie)

Vainqueur de la Coupe d’Asie des Nations face à la Corée du Sud, l’attaquant australien s’est offert une belle sortie pour sa probable dernière apparition avec les Socceroos. Avec 34 buts à son compteur, c’est le meilleur buteur de l’histoire du football australien.

Bas DOST (Wolfsburg)

Lui aussi auteur d’un doublé, l’attaquant néerlandais s’illustre dans ce match face à l’ogre munichois qui avale tout sur son passage depuis le début de la saison. Avec cette victoire, Wolfsburg réduit un peu l’écart avec le leader mais, soyons réalistes, pas de quoi les faire trembler.

Fabio QUAGLIARELLA (Torino)

Avec son triplé face à la Sampdoria de Samuel Eto’o, l’attaquant Italien de 32 ans, après plusieurs saisons en demi-teinte du côté de la Juve, se relance chez le voisin turinois, l’ennemi juré.

Laurent Garès

Laisser un commentaire