Audrey Zarif (2/2) : « J’ai beaucoup sacrifié, mais je sais ce que je veux »

TENNIS DE TABLE. Suite de notre entretien avec la jeune joueuse de Saint-Denis : bien déterminée à poursuivre, quoi qu’il lui en coûte, sa fulgurante ascension.

zarif-2016-3

cultureSPORT : Tu as déjà participé aux mondiaux et aux « Europe » chez les Seniors*. Avant donc d’entamer ta première saison pro en 2017, qu’est-ce que tu dois améliorer selon toi pour entrer dans le top 100 ?

Audrey Zarif : Ce qui me manque c’est un peu plus de réflexion dans mes matchs, et parfois dans mes entraînements. Il faut aussi que je sois mieux physiquement comme j’ai eu pas mal de petites blessures ces dernières années. Pourtant c’est un de mes points forts, j’ai des bonnes qualités physiques ! Je dois améliorer mes déplacements. J’ai quelques coups techniques à améliorer, je veux utiliser davantage mon coup droit et faire en sorte que ce soit mon point fort !

cultureSPORT : A l’inverse qu’est-ce qui te donne d’ores et déjà un avantage sur tes aînées ?

Audrey Zarif : Je pense que j’ai un bon mental, je n’ai peur de personne, je peux être une vraie guerrière ! J’adore la compétition, j’ai beaucoup de qualité au niveau de mes services aussi!

cultureSPORT : Est-ce que tu peux expliquer aux non-initiés ce qu’est le « soft » que tu portes en coup droit, et qu’est-ce que ça t’amène dans ton jeu ?

Audrey Zarif : Le soft est une plaque (le revêtement extérieur qui recouvre la raquette, NDLR) spécifique avec des picots courts. C’est plus pour des gens qui ont des qualités de vitesse, qui sont près de la table. On peut frotter la balle avec, contrairement aux idées reçues. Mais on privilégie la frappe ! C’est une plaque qui permet, dans l’échange, d’écraser la balle. Il faut beaucoup d’engagement physique.

« Les J.O.J. ? C’était assez magique ! Tout est comme aux vrais ! »

cultureSPORT : En 2014 tu as connu une progression fulgurante, avec un bond de 300 places au classement mondial, le titre européen Juniors par équipes, la participation aux J.O. de la Jeunesse. Comment tu as vécu tout ça à seulement 16 ans ?

Audrey Zarif : C’est vrai que ça a été une très bonne année au niveau de mes résultats mais je ne me sentais pas très bien à l’entraînement malgré cette montée au niveau du classement mondial. C’est pour ça qu’il faut relativiser parfois. J’ai récolté le fruit de tous les efforts que j’avais produits avant.  Ça m’a permis d’avoir de l’expérience surtout les J.O.J., c’était assez magique avec la délégation France, tout est comme aux vrais JO ! Je l’ai vécu comme un gros plus dans ma jeune carrière !

cultureSPORT : Aujourd’hui on voit d’autant plus que tes choix t’ont donné raison…

Audrey Zarif : C’est vrai que, depuis toute petite que je fais du ping, j’ai beaucoup sacrifié ; mais pour de bonnes raisons ! Je sais ce que je veux, et j’essaye d’atteindre les objectifs que je me suis fixée, même si ça peut prendre du temps. Chaque jour je suis contente de ce que je fais, je suis contente d’aller à la salle et en compétition. J’ai toujours suivi mon instinct ! Mon choix d’aller en Belgique a payé et je savais que là-bas on s’occuperait beaucoup de moi. Je ne me suis pas trompée. J’ai confiance en mes entraîneurs Denis et Martin, ils me permettent de progresser.

cultureSPORT : Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ? (Tokyo 2020 ?)

Audrey Zarif : Peut-être qu’en Senior, j’aurai besoin d‘autres choses. Donc je réfléchirai alors à une nouvelle organisation ! Vous pouvez me souhaiter de me qualifier pour les jeux en 2020. D’être dans le top 50 mondiale, et d’être heureuse dans ma vie ! (et enfin d’avoir mon bac !).

Fiche d’identité

  • Audrey Zarif, 18 ans. Née le 23 juillet 1998 à Saint-Denis (93).
  • Licenciée au club du St Quentin TT.

Classements

  • N°158 mondiale. N°62 française. (Senior)
  • N°22 mondiale. N° 2 européenne. (Junior)

Palmarès international

  • Vainqueur du TOP 10 européen Juniors (2016)
  • Médaillée de bronze en simple Juniors aux CEJ (2015)
  • Championne d’Europe par équipes Juniors (2014)
  • Participation aux J.O. de la Jeunesse à Nanjing, Chine (2014)
  • Médaillée d’argent par équipes Cadettes aux CEJ (2013)

*(respectivement en 2014 à Tokyo et en 2015 à Kazan)

Propos recueillis par Thomas Dupleix (@ThomasDupleix)
Crédits photos : European Table Tennis Union (ETTU)

There is one comment

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s