« PGR, leona para siempre » : confidences d’une joueuse engagée (2/3)

RUGBY. Dans cette deuxième partie, Patricia Garcia Rodriguez, une des joueuses de l’équipe féminine de rugby à 7 espagnol aborde pour notre équipe cultureSPORT, les différences entre rugby à XV et à 7, ses expériences en Espagne, comme à l’étranger et notamment en France.
patricia-2

Crédit : PGR Rugby

« Le 7 c’est très intense avec peu de récupération. Il faut être aussi capable de se remettre en question à chaque fois »
cultureSPORT : Qui vous a donné envie de faire du rugby à 7, et quelles valeurs donne-t-il au quotidien ?

Patricia Garcia : J’ai commencée au rugby à XV, en 2008-2009 puis en 2010, je suis arrivée en équipe d’Espagne. C’était une très bonne année parce que nous avons réussies à être championnes d’Europe à XV et à 7. Concernant les valeurs que tout cela me donne au quotidien, c’est plutôt la détermination, l’humilité, car il faut s’entraîner à chaque fois, deux, trois fois par jour c’est un sport dur physiquement et c’est là que tu peux voir les points forts de chacune aussi dans sa vie mais aussi les points faibles. Il faut être capable de se remettre en question pour s’améliorer.

cultureSPORT : Sur quoi repose la préparation du rugby à 7 par rapport au rugby à XV ?

Patricia Garcia : C’est surtout la répétition des efforts, très intenses  avec peu de récupération tandis que le XV c’est un effort beaucoup plus long  (14 minutes pour le 7 quand c’est 80 pour le XV avec les entrainements). Il faut bien récupérer (c’est difficile) car en deux jours de tournoi, c’est 6 matchs. A XV les arrêts de jeu favorisent un peu le repos ( mêlées,touches…)

cultureSPORT : Joue-t-on à l’instinct ou fais-t-on beaucoup d’analyses vidéos ?

Patricia Garcia : On fait les deux. Quand tu es en match, tu ne dois pas y penser, car si tu y penses trop,tu risques de te bloquer. Tu peux aussi analyser tes performances seul (pour s’améliorer) et celles de tes adversaires pour savoir les points forts et les points faibles, pour les attaquer, trouver une faille.

cultureSPORT : Quelle est votre approche psychologique des matchs ?

Patricia Garcia : C’est un aspect qui m’intéresse vraiment, et cela fait des années que je travaille ma préparation avec mes coachs pour rester humble, avoir de la confiance et sur l’agressivité dans le jeu pendant une compétition qu’importe la tension mentale qu’il peut y avoir.

 cultureSPORT : Combien existe-t-il de clubs de rugby à 7 et à XV en Espagne, dans quelles régions et quel est le nombre d’inscrits ( hommes / femmes) ?

Patricia Garcia : Je ne sais pas exactement combien il y a de clubs mais c’est vrai que ça s’est beaucoup développé, au niveau du rugby à XV comme du rugby à 7.

«J’ai déjà jouée en France, notamment à Lons dans le Béarn. Je pense aussi à mon club formateur Pozuelo en Espagne »
cultureSPORT : Chez les hommes comme chez les femmes, êtes-vous parfois tentée  par une expérience à XV ou à l’étranger ? ; si oui dans quel pays ?

Patricia Garcia : J’ai dejà jouée deux saisons en France, à Bordeaux et à Lons dans le Béarn dans le top 10 à l’époque pour devenir championnes de France. En Espagne, dans mon club formateur l’Olimpico Rugby Club de Pozuelo (Madrid) puis deux saisons en Nouvelle-Zélande  avec la sélection régionale de Waikato, c’était une expérience incroyable au-delà de mes rêves. Là cette saison, je reviens en France pour jouer avec Blagnac. C’est compliqué au niveau du calendrier avec l’équipe d’Espagne parce qu’on a beaucoup de compétitions ou activités à 7 et à XV mais je serai disponible pour eux.

Propos recueillis par Pierre-Alexandre Carré  (@carr_pierre64)

Publicités

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s