Pour « Seaska », duel solide entre la Real-Sociedad et Saint-Étienne à Biarritz

FOOTBALL. Amical. La « famille » verte était venue en nombre pour soutenir ses joueurs au stade Aguiléra de Biarritz, préparé à accueillir du football de haut niveau. Un mini-chaudron avec les ingrédients d’un bon événement : des stars de la Ligad’autres jouant en Ligue 1 unis en faveur des ikastolas (écoles basques) via l’association « Seaska ». Score final : 1-1.
Prieto et Perrin

Xabi Prieto et Loïc Perrin au centre du terrain. Crédits : Pierre-Alexandre Carré/cultureSPORT.

18h30. Il ne fallait pas arriver en retard. Après 42 secondes de jeu, c’est le numéro 10 et assez virevoltant Oussama Tannane qui marque d’un angle impossible côté gauche. Geronimo Rulli, le gardien argentin, est trompé (0-1). Les Stéphanois sont tous appliqués en défense. Loïc Perrin, l’historique capitaine est souvent à la relance assurant le liant avec le solide milieu de terrain : Dabo-M’Bengue.

La Real met huit minutes à sortir de l’étau. Le premier tir intervient à la 16e d’un tir décroisé raté. Les Basques, en orange pour un soir, décident de passer par les côtés en vitesse ou par de longues transversales. Raul Navas, le défenseur central offre ces ballons sur Sergio Canales ou bien Ruben Pardo qui s’applique à bien transmettre les ballons au talentueux soliste, l’ailier Adnan Januzaj (venu de Manchester United). Ce dernier n’était pas avare de dribbles pour déclencher les «oh» du public.

L’avant-centre Juanmi s’est lui démené mais a manqué de poids face à la défense. Rodrigues, le latéral originaire de Bayonne, a bien travaillé avec Januzaj pour centrer côté gauche tout comme Prieto (493 matchs sous le maillot de la Sociedad) très surveillé avec Canales côté droit. Stéphane Ruffier, lui aussi Bayonnais, à l’image de son bloc défensif, est vigilant lors de ses sorties. En première mi-temps, hormis l’action éclair de Tannane, la possession est «Reala» mais assez stérile.

Photo match ASSE

Stéphane Ruffier dégage le ballon. Crédits : Pierre-Alexandre Carré/cultureSPORT.

La deuxième période est morne, les deux équipes font tourner les effectifs en défense, en attaque et au poste de gardien (Rulli remplacé par Toño). On cherche à jouer entre les défenseurs centraux. Diony aura une seule vraie occasion mais Toño intervient dans les pieds. L’expérience du duo Zurutuza-Illarramendi permet de lancer le jeune trio Concha-Capilla-Merquelanz dynamique devant le but et au bout de la patience c’est Eneko Capilla qui égalise sur corner (83e, 1-1). La qualité des latéraux est à mettre en lumière dans les deux camps car c’est de la que viennent les occasions les plus chaudes.

Vers la toute fin de la partie, le jeune stéphanois Bamba provoquera longtemps balle au pied en vitesse. La fluidité entre les milieux Pajot-Dabo lui permet aussi bien de s’exprimer qu’a Tannane. Seul l’attaquant Soderlund (remplaçant de Romain Hamouma) est en difficulté avec de la nervosité (un coup franc provoqué, un carton jaune). Un bon test sur la pelouse biarrote après une défaite de justesse pour Sociedad contre Bordeaux (1-0) et une victoire pour l’ASSE contre Dijon (4-0).

Un score de parité que l’on effacera vite à la vue de l’accolade amicale entre les deux entraîneurs ibériques Oscar Garcia-Eusebio Sacristan alors que le match est terminé. « Elgarrekin » entre sueur, passion et culture régionale. Haut les ballons, milesker « Les Verts », milesker « Txuri-Urdin » !

Hommes de la première mi-temps

Tannane :
Dabo : 

Pardo :
Rodrigues :

Januzaj : *

Hommes de la deuxième mi-temps

Dabo :
M’Bengue : 

Bemba :

Illarramendi : **
Alex : *

Zones dangereuses :
Corners + coups francs à 20 mètres excentrés à droite.

Feuille de match

Real Sociedad – Saint-Etienne

LIEU Stade Aguiléra (Biarritz). ARBITRE Amaury Delerue. PELOUSE Bon état. TEMPÉRATURE 21 degrés.

REAL SOCIEDAD 1. Rulli (g.), 2. Gorosabel, 7. Juanmi, 8. Januzaj, 10. Prieto (cap.), 14. Pardo, 15. Elustondo, 16. Canales, 19. Guevara, 20. Rodrigues, 22. Navas. Remplaçants : 3. Llorente, 4. Illaramendi, 5. Sangalli, 6. Ugarte, 9. Capilla, 11. Merquelanz, 12. Alex, 17. Zurutuza, 18. Arrieta, 21. Muguruza, 23. Gaztanaga, 24. Concha, Toño.

SAINT-ETIENNE 16. Ruffier (g.), 29. Pierre Gabriel, 24. Perrin (cap.), 12. M’Bengue, 2. Théophile Catherine, 7. Dabo, 10. Tannane, 5. Pajot, 9. Diony, 21. Hamouma, 18. Rocha-Santos. Remplaçants : 4. Lacroix, 20. Souici, 15. Janko, 11. Chambost, 26. Ghezali, 19. Nade, 27. Beric, 23. Soderlund, 14. Bamba, 30. Moulin, 1. Maisonnial.

Pierre-Alexandre Carré (@carr_pierre64)

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s